VOUS
LANCER

effiCity, un cadre sécurisé pour démarrer

Si vous lisez cette page c’est que vous êtes prêt à démarrer votre activité de mandataire immobilier. Découvrez comment effiCity vous accompagne à chaque étape de cette nouvelle aventure professionnelle.

L’entrepreneuriat en toute confiance

Efficity

En rejoignant effiCity vous entrez dans le monde de l’entrepreneuriat. Vous devenez votre propre patron. Si cela peut parfois effrayer, pas de panique, effiCity est à vos côtés. Vous allez être formé au métier de mandataire immobilier mais aussi à celui d’entrepreneur. À vous de dresser le contour de votre activité. Contraintes familiales, organisation personnelle, ambition, besoins… Vous gérez votre activité de mandataire immobilier comme vous le souhaitez. Vous êtes indépendant mais pas seul et ça fait toute la différence.

Grâce aux outils, à la méthode et au réseau unique d’effiCity vous évoluez dans votre activité. Au fur et à mesure que vous montez en compétences vous développez votre équipe et sécurisez vos revenus.

Des démarches simplifiées

Efficity

effiCity vous guide pas à pas et vous facilite toutes les démarches administratives. Grâce à la plateforme d’inscription en ligne toutes vos démarches de création d’entreprise sont dématérialisées. Avec effiCity, vous devenez un entrepreneur de l’immobilier en toute simplicité.

Les grandes étapes pour vous lancer

Scroll
Efficity

Rendez-vous
Individuel

Efficity

Signature du contrat
En ligne sur notre plateforme

Efficity

Adhésion assurance
En 2 clics sur notre plateforme

Efficity

Inscription RSAC
Auprès de votre tribunal de commerce

Efficity

Formation initiale
En ligne et en présentiel

Efficity

Démarrage
Auprès de votre coach

Les aides à la création d’entreprise

Il existe différents dispositifs pour l’aide à la création d’entreprise, mais lequel est fait pour vous ? Il est souvent difficile de s’y retrouver surtout quand ces aides se cachent derrière des sigles presque identiques. Encore une fois, effiCity vous permet d’y voir plus clair.

Aide à la création ou à la reprise d'une entreprise.


Le dispositif numéro 1 ouvert à la quasi-totalité des entrepreneurs.
Quelle exonération ?
Auparavant réservé aux demandeurs d’emploi, depuis la réforme de 2019 l’ACRE est aujourd’hui accessible à tous les créateurs (sauf si vous avez déjà bénéficié de l’ACCRE au cours des 3 dernières années).   Cette aide est tout simplement une exonération partielle des charges sociales, une façon de vous lancer en étant plus léger. L’exonération porte sur certaines cotisations comme l’assurance maladie, maternité, invalidité, décès, aux prestations familiales et à l’assurance vieillesse de base.
L’exonération de charges sociales est totale, partielle ou nulle en fonction du montant de vos revenus d’entrepreneur. Elle sera totale si vos revenus sont inférieurs à 30 852 €, partielle si vos revenus sont compris entre 30 852 € et 41 136 € et nulle si vos revenus sont supérieurs à 41 136 €.
La durée de l’exonération est de 12 mois.   La demande est à adresser à l’URSAFF dans les 45 jours suivant la création d’entreprise après avoir obtenu le RSAC.

Pour tout savoir sur l’ACRE

Allocation de retour à l'emploi.


Vous êtes demandeur d’emploi et vous avez décidé de rejoindre la famille des entrepreneurs d’effiCity.
En plus de l’ACRE, vous pouvez bénéficier de l’ARE (Allocation de Retour à l’Emploi) : le maintien de vos allocations .
 
L’ARE (Allocation de Retour à l’Emploi) : le maintien de vos allocations
Vous créez votre entreprise alors que vous bénéficiez des allocations de pôle emploi. Pour faciliter vos débuts d’entrepreneur, pôle emploi vous permet le maintien de vos allocations si votre rémunération est nulle, voire faible en tant que dirigeant d’entreprise. Une façon de vous lancer en étant plus serein financièrement. Chômeur et créateur, ce n’est plus incompatible.


Pour en savoir plus sur l'ARE

Aide à la reprise ou à la création d'entreprise.


Vous êtes demandeur d’emploi et vous avez décidé de rejoindre la famille des entrepreneurs d’effiCity. En plus de l’ACRE, vous pouvez bénéficier de l’ARCE (Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise) : le versement d’une partie de vos allocations chômage = un capital pour débuter.   L’ARCE (Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise) : le versement d’une partie de vos allocations chômage = un capital pour débuter. Lors de la création de votre activité vous pouvez décider de recevoir le versement de vos allocations chômage sous la forme d’un capital. Vous recevez 45 % du reliquat des droits qu’il vous reste à percevoir. Ils sont versés en 2 fois : une moitié au début de votre activité et l’autre moitié 6 mois après la création de votre entreprise.   En cas de cessation d’activité de l’entreprise, vous retrouvez vos droits aux allocations chômage. Des droits évidemment diminués du montant de l’ARCE que vous aurez perçu.

Pour en savoir plus sur l'ARCE

Nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d'entreprise.


Le dispositif NACRE (Nouvel Accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise) : une aide de votre région
Le dispositif NACRE vous propose d’être accompagné pendant 3 ans dans votre projet de création d’entreprise. Il apporte une aide au montage du projet, à la structuration financière (via l’obtention d’un prêt à taux zéro notamment) et au démarrage de l’activité.   L’aide NACRE est dispensée par un organisme d’accompagnement conventionné par l’Etat (comme un organisme d’aide à la création, une association, une CCI, un expert-comptable etc.) Ce dispositif dépendant de chaque région, l’organisme compétent n’est donc pas le même selon les régions. Pour trouver le bon organisme accompagnateur, mettez-vous directement en relation avec les services de votre région.

Pour tout savoir sur le NACRE
Connaissez-vous le congé pour création d’entreprise ?
Vous avez le droit de prendre un congé pour création d’entreprise. Pendant ce congé d’un an renouvelable, votre contrat de travail est suspendu.   Si votre vie d’entrepreneur ne se déroule pas comme prévu, vous retrouvez votre emploi ou un emploi similaire au sein de votre entreprise. Pour bénéficier de ce congé vous devez justifier de 2 ans minimum d’ancienneté. Il faut en faire la demande à votre employeur par lettre recommandée avec AR. Une façon de vous lancer en sécurité.

Pour en savoir plus

Le CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle)
Vous êtes salarié mais malheureusement en attente de votre licenciement économique. Demandez à bénéficier du CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle), il vous permettra de créer votre entreprise dans les meilleures conditions.


Pour en savoir plus

Ils témoignent de leur réussite

Efficity

Adila Cohen

Morsang-sur-Orge

"Se lancer dans l’entrepreneuriat ça fait toujours un peu peur. Pourtant je n’ai aucun souvenir de tracas administratifs lors de mon intégration chez EffiCity. La raison est simple : vous êtes accompagné du début à la fin."

Efficity

Grégory Cialec

Le Perreux-sur-Marne

"Chez EffiCity j’ai découvert un nouveau mode de travail : l’entrepreneuriat accompagné ! Toutes les étapes administratives liées à la création d’entreprise sont dématérialisées sur le site d’inscription. Vous n’avez qu’à suivre le déroulé !"

Efficity

Arnaud des Diguères

Fontainebleau

"Etre son propre patron. N'avoir de comptes à rendre à personne d'autre qu’à soi-même. L'inconnu peut faire peur, mais la formation, l'accompagnement, et les outils mis en place par effiCity sont de nature à rassurer les plus sceptiques."